Apprendre à lire en famille – 3 – Jeux et activités

Lire le manuel de lecture était certes très intéressant pour Liam, mais ce n’était pas suffisant pour autant. Il réclamait plus, plus de choses à lire, sur des sujets qui l’intéressaient plus. Je me suis donc amusée à lui préparer des petites activités hyper simples que vous pouvez faire vous aussi.

Le seul effort que ça a demandé de ma part, c’est de retravailler mon écriture. Jusque là, j’écrivais en cursif, et même si je n’écrivais pas trop mal, je n’écrivais certainement pas assez bien pour pouvoir être lue par un lecteur débutant. A fortiori quand ce lecteur débutant n’a pas étudié les lettres cursives. De toute façon, je voulais qu’il puisse lire des livres, et les livres, c’est en script. J’ai donc travaillé mon écriture jusqu’à avoir une écriture script propre et lisible. J’ai même fait le « a » comme celui qu’on voit dans les livres, et non pas le « Image result for "letter a" comic sans » qu’on écrit habituellement. Bon, j’aurai aussi pu tout taper à l’ordi et imprimer, mais j’ai trouvé ça plus simple comme ça.

Petite remarque : ne forcez jamais votre enfant à faire ces activités! Elles ne sont à mon avis intéressantes et amusantes que si l’enfant a la possibilité de refuser de les faire. Si c’est une obligation, ça gâche le plaisir… Si votre enfant n’est pas intéressé à un moment donné, vous pouvez toujours les lui proposer à nouveau plus tard ou un autre jour. De plus, ces activités sont à faire en restant à côté de son enfant, il ne s’agit pas de le laisser seul et de venir vérifier ensuite ce qu’il a fait. Il faut pouvoir être là s’il a besoin d’aide avec un mot.

Syllabes et mots cachés

Cette première activité nous a accompagnée tout au long de la lecture du manuel. Elle est tellement bête et méchante que j’ai encore du mal à comprendre qu’elle ait eu tant de succès auprès de mon fils (j’imagine qu’à 3 ans 1/2, on est naturellement bon public ^^)

A chaque nouvelle leçon du manuel, je réécrivais les syllabes qu’il venait d’apprendre sur des rectangles de papier de 3 ou 4 cm de long, ainsi que les quelques mots qu’il venait de découvrir (en supprimant les espaces que son manuel mettait entre les syllabes et en écrivant les lettres muettes comme les autres, pas en plus clair), et je les cachais dans sa ville Lego. Il faut savoir qu’il venait de se découvrir une passion pour les Lego et qu’il venait de récupérer les vieux Lego de son père et moi, alors on avait le poste de police, la mine, un peu de Poudlard et des constructions plus freestyle partout dans sa chambre. Je cachais les petits papiers dans les bâtiments, et il devait les trouver et les lire alors qu’un p’tit bonhomme Lego contrôlé par moi essayait de l’en empêcher. Il finissait toujours mort de rire et était toujours hyper content de lire un des papiers, ayant réussi à déjouer le p’tit bonhomme Lego maléfique. Encore une fois, 3 ans 1/2, bon public ^^

Les mots à placer

Au fur et à mesure que votre enfant avance dans son apprentissage, il connait de plus en plus de syllabes et peut donc lire de plus en plus de mots. Tout en gardant à l’esprit les syllabes qu’il connait déjà, regardez autour de vous et réfléchissez aux noms des objets qu’il pourrait lire. Ecrivez les sur des petits papiers, et demandez lui d’aller placer le papier à côté de l’objet auquel il correspond. J’ai aussi mis des noms de couleurs, qu’il fallait placer sur un objet de la bonne couleur. Lire permet de relever ce défi, ça motive, et puis en plus, on est sûr que l’enfant a compris ce qu’il a lu.

Encore une fois, ne mettez que des choses que vous savez qu’il peut lire, l’idée n’est pas de le mettre en situation d’échec. S’il butte sur une syllabe qu’il est censé déjà connaître, réexpliquez lui simplement. Par exemple pour « bureau » s’il lit « bur… » et puis ne sait plus quoi faire du reste, ne le laissez pas bloquer dessus, rappelez lui que « e-a-u » ça fait « eau » et relisez le mot avec lui s’il le faut. De même, s’il le prononce, rappelez lui que le « s » à la fin de « peluches » est muet et qu’il est là parce qu’il y a plusieurs peluches.

Les mini histoires

Pour découvrir les phrases et les textes tout en douceur, voici des mini histoires de trois phrases, très courtes. Ainsi, l’enfant a moins de chance d’oublier les mots qu’il a lu au fur et à mesure qu’il en lit d’autres. Vous mettez les phrases dans l’ordre, et votre enfant doit les lire et retrouver le dessin qui correspond à chaque phrase. Plus tard, il pourra essayer de mettre les phrases lui même dans le bon ordre.

Chacune a été écrite en prenant en compte le niveau de l’enfant. Pour la première, Liam ne connaissait que les syllabes régulières. Pour la deuxième, il connaissait aussi le graphème « ou ». Les « histoires » sont aussi personnalisées pour l’enfant pour être sûr que ça l’intéresse. Et en plus, vous n’avez pas besoin d’être un prodige du dessin, comme vous pouvez le constater sur ces photos… mais si vraiment vous n’aimez pas dessiner, vous pouvez toujours imprimer des personnages qu’il aime et dont il peut lire le nom (genre Mimi) et les mettre en scène.

IMG_4248
Son père faisait souvent du vélo à l’époque… et il avait le chic pour le casser/réparer!
IMG_4251
Ici, Liam et son doudou sont les héros de cette incroyable histoire pleine de rebondissements. En plus, il y a écrit pipi, alors c’est vraiment trop rigolo (en tout cas, quand on a 3 ans 1/2, ça marche ^^)

Les mots à relier

Voici des fiches de mots à lire pour pouvoir les relier à leur image. Le principe est simple et on peut sûrement trouver des fiches du genre en ligne, mais l’avantage de les faire sois même, encore une fois, c’est de n’écrire que des mots que son enfant saura lire. Par exemple pour les véhicules, je n’ai pas mis le train parce que Liam ne connaissait pas encore le graphème « ain » à l’époque.

IMG_4258

Les autocollants

Je sais pas vous, mais chez nous on a toujours plein d’autocollants dont on ne sait pas quoi faire. Un jour j’ai donc plongé dans ces fiches d’autocollants et j’ai regardé quels mots Liam pourrait lire. Je les ai écrit en laissant un espace à côté pour qu’il y colle le dessin correspondant. Vous remarquerez que sur la fiche de gauche, j’avais commencé par écrire « cheval » en deuxième place, que j’ai ensuite remplacé par « âne » me rappelant que Liam ne connaissait pas encore le graphème « ch ».

Vous pouvez aussi lui faire des petits challenges supplémentaires si vous avez déjà eu l’occasion de lui parler des « s » muets dû au pluriel. Pour « gouttes », il fallait qu’il pense à en mettre plusieurs! (de même, les bottes et les pâtes étant automatiquement plusieurs sur l’autocollant, il ne fallait donc pas que j’oublie de mettre le « s » à la fin du mot)

Les phrases puzzles

IMG_4252

Une phrase coupée en deux. L’enfant choisi un morceau à gauche, il l’assemble avec un morceau à droite, puis il doit il la phrase et reconstituer le puzzle. Le puzzle sera différent en fonction de la phrase qu’il aura construit. (Le lapin de l’histoire s’appelle Lapinou parce que Liam ne connaissait pas encore le graphème « in »)

IMG_4246

En voilà un autre, aux phrases plus longues mais aux graphèmes plus simples. Les personnages et moyens de transports allaient avec une mini histoire que je lui avait écrit, il savait donc à qui faisait référence le nom des personnages.

IMG_4247

Les vrai/faux

Un petit jeu pour lire des phrases courtes. Adaptez les à son niveau et écrivez des choses qui le concerne, c’est tout de suite plus intéressant! Certaines phrases sont par ailleurs tout à fait subjectives, il n’y a donc pas de mauvaises réponses et ça lui donne l’occasion d’exprimer son opinion (restez avec lui pendant l’exercice pour être sûr qu’il comprend bien ce qu’il lit, et puis ça peut être l’occasion qu’il vous explique pourquoi il trouve que « le thé c’est bon » ou « le rouge c’est pas beau »)

IMG_4259
Je précise que le poisson ne le fait plus vomir depuis qu’il a 4 ans ^^ aujourd’hui, le fish and chips est d’ailleurs son plat préféré

Vous pouvez aussi en trouver des toutes faites sur internet. Ce ne sera pas du sur-mesure pour votre enfant, mais ça peut être très intéressant aussi. On a bien aimé les « Lectures de phrases… Au musée » avec différents niveaux, l’occasion de découvrir des tableaux célèbres. Cliquez sur l’image pour les retrouver sur le site de l’Ecole de Crevette.
IMG_4271

La chasse au trésor

Sans aucun doute le grand favori de Liam, la chasse au trésor! Il s’agit d’écrire des indices sur des bout de papier, chacun l’emmenant au suivant, jusqu’à trouver le trésor. Pour les premières, je n’écrivais que des mots réguliers. Puis, à mesure qu’il progresse dans la lecture, on peut écrire des petits bouts de phrases et introduire les graphèmes complexes qu’il connait.

Pour cette chasse au trésor, j’ai aussi mis des petites actions à faire afin d’avoir l’indice suivant (« rigole sur le canapé », ou encore « proute », parce que c’est trop rigolo…) Le trésor? Des livres, bien entendu!

P1210940

Pour Pâques, on fait toujours notre chasse aux œufs sur le modèle d’une chasse aux trésors. On habite en appartement, et je ne trouve pas évident de cacher les œufs partout avec le risque de les retrouver trois mois plus tard tout fondus et collants entre les coussins du canapé… dans l’herbe, c’est quand même moins risqué ^^

Du coup, Liam trouve les œufs au fur et à mesure des indices, et on est sûr de ne pas en oublier. Pour celle-ci, j’ai fait de vraies phrases, qui demandent parfois une petite réflexion. Par exemple, pour « j’aime manger au frais », il faut penser à aller chercher au frigo. Je me suis aussi amusée à écrire un mot à l’envers, qu’il devait lire à l’aide d’un miroir. Le trésor, cette fois-ci, c’était bien entendu des œufs en chocolat et des œufs pour le bricolage. C’est sympa aussi!

IMG_4269

Les fiches et cahier d’activités

Sur internet ou dans des cahiers d’activités, on trouve aussi beaucoup d’activités déjà prêtes à l’emploi pour inviter l’enfant à lire sur un sujet qui lui tiens à cœur. J’ai trouvé par exemple des fiches sur le Moyen-Age chez Bout de gomme, et des fiches sur la fabrication du pain je ne sais plus où. Il fallait coller le texte correspondant aux images des étapes de fabrication du pain, mais le texte était trop compliqué pour Liam à l’époque, alors je l’avait simplifié et réécrit pour lui. Au fur et à mesure de ses progrès, ce genre d’adaptation n’est plus utile, l’enfant sachant tout lire sans distinction.

La semaine prochaine

La semaine prochaine, je vous présenterai les différentes collections de livres « premières lectures » que mon fils a lu, et dans quel ordre les découvrir.

Apprendre à lire en famille

1 – Pourquoi, Quand et l’Eveil à la lecture

2 – L’apprentissage

3 – Jeux et activités

4 – Les livres « premières lectures »

5 – L’écriture

Et vous?

Vous avez des activités sympas à nous proposer pour accompagner les enfants dans l’apprentissage de la lecture? Ou des bonnes adresses de blogs qui proposent de telles activités?

2 réflexions sur “Apprendre à lire en famille – 3 – Jeux et activités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s