Apprendre à lire en famille – 4 – Les livres « premières lectures »

Pour accompagner son apprentissage de la lecture, j’ai acheté à mon fils des livres de « premières lectures », les lui proposant au fur et à mesure en fonction de son niveau. Je ne pense pas que ce soit indispensable de passer par les livres « premières lectures ». Certains enfants peuvent trouver ces livres pas assez intéressants ou ne présentant pas un challenge suffisant pour avoir envie de les lire. Certains enfants préféreront directement lire un roman, les difficultés de lectures étant surmontées par la passion que leur inspire le livre. Cela étant dit, il y a d’autres enfants, comme mon fils, qui seront content d’avoir des petits livres à lire à chaque étape de leur apprentissage, des livres qui les challengent tout doucement et qui les encouragent à aller plus loin dans leur apprentissage. Voilà donc les livres qui nous ont accompagné dans l’apprentissage de la lecture…

J’apprends à lire avec Sami et Julie – Editions Hachette

Les livres « J’apprends à lire avec Sami et Julie » sont censé accompagner la méthode au manuel du même nom. Si je n’ai pas aimé ce manuel, j’ai par contre bien aimé ces petits livres. Ils existent en trois niveaux, et les livres de niveau 1 (appelés maintenant « début de CP ») sont les seuls que j’ai trouvé qui ne proposent que des graphèmes simples, en dehors de « et » et « est » (personne n’est parfait…), et encore, ceux-ci sont très peu présents dans « Miam Miam » et « Super Sami ». Ces deux livres ont par ailleurs un texte très court sur chaque page, je trouve que c’est un bon moyen de lire des phrases pour la première fois, puisqu’on n’a alors pas l’occasion d’oublier ce qu’on a lu juste avant. Liam a beaucoup aimé ces deux livres qu’il pouvait donc lire par lui même déjà très tôt dans son apprentissage. C’était encourageant pour lui de voir qu’il était déjà capable de lire un livre, et je pense que ça l’a poussé à continuer.

Il a reçu « Le tipi de Sami » plus tard, et je pense que ça tombait bien parce qu’il y a beaucoup plus de texte dans celui-là et je pense que pour commencer, c’était déjà un peu trop.

Au fur et à mesure qu’il apprend plus de graphèmes, il peut passer aux niveaux milieu CP et fin CP. Les graphèmes rencontrés dans chaque niveaux sont répertoriés à la fin des livres pour que les parents sachent lesquels proposer à leur enfant.

A la fin de chaque histoire, il y a aussi des questions pour voir si l’enfant a bien compris ce qu’il a lu, et aussi des questions plus personnelles pour inviter l’enfant à réfléchir et parler de lui.

Premières lectures – Editions Nathan

Je trouve le principe de cette collection très sympa. Il s’agit de lire un livre à deux voix. Le parent lit le texte de l’histoire et l’enfant lit ce qui est dans les bulles. Les textes pour l’enfants sont plutôt courts, et il peut s’amuser à y mettre le ton après plusieurs lectures, puisque ce ne sont que des dialogues.

On a adoré ces lectures partagées, et les histoires étaient de manière générale très sympa, on a aimé les lire et les relire! Il existe par ailleurs beaucoup d’autres titres en plus de ces deux que nous avons chez nous.

Premières lectures niveau 1 – Editions Hatier

DSC02312

La série « Dragons et Merveilles » est la seule que Liam a lu de la collection « premières lectures – niveau 1 ». Il existe d’autres séries au niveau 1, et d’autres séries aux niveaux 2 et 3 (les livres ayant alors des petits chapitres). Dans le niveau 1, on trouve des textes courts et relativement simples, ainsi qu’une vraie histoire. Dans la série de Dragons et Merveilles, on suit les aventures du Trio Magique qui protège les villageois des différents dangers qui les menacent, à l’aide de magie, d’intelligence et de force.

DSC02313

Ratus – Editions Hatier

DSC02314

Ratus est un rat vert limite maléfique qui passe son temps à embêter tout le monde. Un anti-héros pour qui les choses finissent généralement mal, et c’est tant mieux. Il existe aussi des livres de la collection Ratus où le personnage de Ratus n’apparaît pas, pour ceux qui n’aimeraient pas trop ce rat vert.

L’idée de la collection est plutôt futée : une page de texte et une page de question/dessin où il faut montrer du doigt quel est le dessin qui correspond au texte. C’est comme un petit jeu à la fin de chaque page, mon fils a bien aimé le principe. Les deux exemples que j’ai en photo sont des textes courts, mais la quantité de texte à lire augmente rapidement dans les autres livres.

DSC02315

Lire c’est facile – Editions Milan

DSC02316

Ces livres ont plus de textes que les précédents, mais le texte reste adapté à l’apprentissage de la lecture, avec pas mal de répétitions. Liam a bien aimé cette histoire de chat Molli et chat Mollo, elle l’a fait rire. Par contre, je lui ai lu l’histoire une première fois avant qu’il ne la lise par lui-même. Comme ça, il se sentait plus à l’aise pour la redécouvrir par ses propres moyens.

DSC02317

Premières lectures niveau 1 – Editions Belin Jeunesse

DSC02318

Le niveau 1 correspond à de vraies histoires aux textes plus ou moins courts et accessibles aux jeunes lecteurs (il existe aussi dans la même collection les niveaux 2 et 3 avec des petits chapitres). Là aussi, j’ai lu les histoires à mon fils la première fois, avant de le laisser les redécouvrir ensuite par lui même. Il a beaucoup aimé les histoires, et moi aussi.

DSC02319

Petit Ours Brun – Editions Bayard Jeunesse

DSC02323

Comme vous le devinez, cette collection n’est pas une collection « premières lectures » à proprement parlé. Il s’agit de petits livres du très célèbre Petit Ours Brun sur tous les thèmes qui intéressent les plus petits. Le format est plutôt petit, facile à prendre en main, et le texte est écrit de façon très lisible. Le texte est court, il correspond à l’image, les phrases sont simples et il y a peu de pages dans chaque livre, ce qui rend ces livres tout à fait adaptés à une première lecture.

Le personnage et les histoires peuvent évidemment faire un peu « bébé » ou « petit », ce qui peut rebuter un jeune lecteur de plus de 6 ans qui préférera peut-être assimiler le fait de savoir lire avec le fait d’être « un grand ». Mais pour un enfant comme Liam qui a appris à lire à 3 ans 1/2, c’était absolument parfait! Ce petit univers rassurant l’a accompagné pendant tout son apprentissage de la lecture, il était très fier de les lire par lui-même, et il adorait les relire encore et encore. C’était sans aucun doute ses « livres premières lectures » favoris, même si ça n’en était pas réellement!

De manière générale, si votre enfant n’est pas trop grand, je vous conseille de regarder du côté des albums jeunesse, a fortiori du côté des albums pour bébé ou touts petits, où ils trouveront des textes courts qui accompagnent de belles histoires et illustrations.

DSC02324

Vos histoires faites maison – Editionsjesaispasdessinermaisjmesoigne

Comme pour les jeux et activités que je vous ai présenté la semaine dernière, les livres premières lectures les plus adaptés à votre enfant seront sans doute ceux que vous ferez par vous-même! Ils seront à la fois adaptés à son niveau de lecture et à ses intérêts. Il n’est pas nécessaire que ce soit de la grande littérature, il n’est pas nécessaire de passer des heures à réfléchir à une histoire, le tout est d’écrire quelque chose qui lui parle et qu’il puisse lire. Inutile non plus de se prendre la tête avec les dessins, votre enfant réalise bien que le principal c’est que ça vienne du cœur.

Personnellement, je me suis arrangée pour mettre des véhicules dans ses « histoires », comme ça le passionnait à l’époque. Et surtout, j’ai fait attention à n’écrire que des mots qu’il saurait lire. J’ai aussi fait des textes très courts parce que je trouvais que dans les livre « premières lectures », les textes étaient parfois un peu trop long dès le début. Ces petites histoires sont donc venues compléter ce qu’on avait acheté, sans pour autant les remplacer.

Lire un vrai livre qui vient du magasin reste sans doute plus valorisant pour un jeune lecteur que de lire quelque chose fait par maman 😉

Les « premières lectures » qu’on n’a pas lues comme telles

DSC02320

Voici quelques titres que mon fils n’a pas voulu lire par lui-même. Je pense que les textes étaient trop longs pour lui à l’époque où je les lui ai proposés. Il a beaucoup aimé que je les lui lise, cela dit, et il a eu l’occasion de les lire plus tard par lui-même, mais à une époque où il avait dépassé le stade d’apprentissage de la lecture.

Ce qu’il lit aujourd’hui

DSC02321

Voici quelques titres de ce qu’il lit aujourd’hui en français. Il est encore dans les collections pour lecteurs débutant, et il adore tout particulièrement les Pokémon de la Bibliothèque Verte. Il en a une dizaine qu’il a lu au moins 5 fois chacun ^^ Récemment, il a aussi découvert un titre de la collection de la Cabane Magique et il a beaucoup aimé. Je pense que je vais essayer de lui trouver d’autres titres de cette collection.

DSC02325

En anglais aussi il lit pas mal de livres pour jeunes lecteurs, je pense qu’il aime bien parce que ça se lit vite. Mais il lit également des romans, et il aime aussi le fait que ça prenne plus de temps, il profite plus de l’histoire. Et souvent, les histoires sont plus intéressantes.

Image result for harry potter and the philosopher's stone book

Jeudi dernier, il a commencé Harry Potter 1 en anglais (je lui ai déjà lu en français, et il s’est dit que ce serait sympa de le lire par lui-même en VO cette fois-ci, pour avoir tous les « vrais » mots), et il devrait le finir ce soir. C’est là qu’on voit que ce n’est pas forcément plus « difficile » ou « embêtant » de lire un vrai roman. Quand un roman est passionnant comme ça, ce qui est difficile est au contraire de le poser!

Si un enfant a l’air de bloquer sur un livre « premières lectures », la solution, au lieu de lui proposer quelque chose de plus simple, peut être au contraire de lui proposer quelque chose de plus long et compliqué, mais aussi de plus intéressant. Bien sûr, ça dépend des enfants, mais parfois, la difficulté peut venir du fait que c’est « trop facile » et pas assez motivant. D’un autre côté, ne soyez pas pressé qu’il passe aux « vrais » romans si ce qu’il veut et ce dont il a besoin c’est au contraire de rester dans les livres plus courts. Chaque chose en son temps 😉

Et je ne peux aussi que vous conseiller de lire des romans à voix haute à votre enfant, que ce soit pendant qu’il apprend à lire ou une fois qu’il sait lire. Déjà, c’est une super façon de partager avec lui un livre que vous avez aimé (plutôt que de le pousser à le lire lui-même au risque de le braquer). Ce sont aussi de bons moments partagés, qui peuvent venir remplacer la lecture de l’album du soir si votre enfant n’est plus intéressé par les albums (c’est possible ça, de ne plus être intéressé par les albums???). Enfin, ça peux donner à l’enfant le goût de la lecture, l’envie de découvrir par lui-même d’autres romans. Un enfant pourrait être rebuté par l’épaisseur de certains livre, mais s’il réalise en votre compagnie tout ce que cachent de tels livres, il aura une nouvelle motivation pour les ouvrir par lui-même plus tard. Le mieux étant de choisir un roman qui vous plaise et qui a une chance de plaire à votre enfant également. Si vous vous forcez à lire quelque chose que vous n’aimez pas juste parce que vous pensez que ça sera bien pour sa culture générale ou quelque chose comme ça, vous risquez de vous faire passer un mauvais moment à tous les deux, et ça sera bien dommage 😉

La semaine prochaine

La semaine prochaine, je vous parlerai de l’écriture, de son apprentissage en parallèle de la lecture et de petites activités à faire à la maison pour la perfectionner.

Apprendre à lire en famille

1 – Pourquoi, Quand et l’Eveil à la lecture

2 – L’apprentissage

3 – Jeux et activités

4 – Les livres « premières lectures »

5 – L’écriture

Et vous?

Quels livres ont accompagné l’apprentissage de la lecture de votre enfant? Est-ce que vous avez de bonnes collections « premières lectures » à partager?

 

5 réflexions sur “Apprendre à lire en famille – 4 – Les livres « premières lectures »

  1. Très bel article, comme d’habitude !
    Chez nous, la collection Boscher « Les aventures de Paco et Séverine » a plu à ma fille, ainsi que les livres d’Yves Barbetti qui ont la particularité d’être écrits en cursive, puis enchainement sur les Geronimo Stilton.

    J’aime

  2. Moi aussi j’apprécie tout particulièrement les premières lectures de chez Nathan que l’on peut lire à deux.
    Mais j’ai aussi remarqué que parfois, les enfants qui sont un peu en difficulté de lecture ou ceux qui apprennent tout juste à lire aiment retrouver les livres pour les tout-petits qui sont écrit en gros et avec des phrases très simples.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s